En détail

Confiance client

Sécurité


La sécurité est notre priorité absolue. Au cœur de la confiance que nous portent nos clients et nos salariés, la sécurité est un impératif qui conditionne notre activité et la pérennité du transport aérien.
La sécurité couvre toutes les mesures prises pour réduire les risques liés à l’aviation. La sûreté de l’aviation vise à lutter contre les actes criminels et terroristes contre les passagers, les employés et les avions.
Avec près de 85 millions de repas et d’encas offerts chaque année à nos clients et à notre personnel navigant, la sécurité alimentaire est un engagement majeur de nos compagnies.

COVID-19 : Des mesures exceptionnelles
Alors que le monde entier traverse une crise sanitaire sans précédent, le confort, le bien-être et la santé de nos clients et de nos salariés sont au cœur de nos préoccupations. Le Groupe a mis en place des mesures exceptionnelles sur l’ensemble de son réseau afin de garantir un voyage en toute sécurité. Les informations mises à jour en temps réel sur les mesures mises en œuvre sont disponibles sur nos sites commerciaux : airfrance.fr, klm.com et transavia.com

 

SÉCURITÉ DES VOLS

La Sécurité Des Vols est l’impératif absolu d’Air France – KLM. Au cœur de la confiance que lui portent ses clients et ses salariés, la sécurité conditionne son activité et la pérennité du transport aérien.

Toutes nos activités font l’objet de nombreux contrôles et certifications, notamment par les actions de surveillance menées par les autorités de l’Aviation Civile de chaque Etat et au travers des audits de sécurité IOSA de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA). Référence du secteur, les agréments IOSA de renouvellement de la certification d’Air France et de KLM ont été renouvelés en 2019. L’audit de renouvellement est prévu en 2020 et leurs certificats seront renouvelés en 2021.

Pour atteindre le plus haut niveau possible en matière de sécurité des vols, chaque compagnie actualise et renforce son Système de Management de la Sécurité (SMS), qui définit concrètement les modalités de mise en œuvre de la gestion des risques aériens.

Gestion des risques de sécurité des vols

Air France et KLM utilisent toutes deux la méthode d’évaluation des risques opérationnels recommandée par l’agence européenne de la sécurité aérienne. Elles ont déployé cette méthode dans tous les métiers opérationnels et à tous niveaux de l’entreprise. La gestion des risques sécurité des vols permet, notamment au travers des systèmes de remontées des situations et des paramètres de vol, d’identifier les menaces, d’évaluer les risques, de mettre en œuvre des mesures correctives et de surveiller les résultats obtenus. Elle permet une gestion proactive des risques afin de les maintenir en dessous du niveau jugé acceptable. Un dispositif d’assurance qualité interne évalue en permanence le bon fonctionnement de la gestion des risques sécurité des vols.

Plus largement Air France met en synergie l’ensemble des démarches de progrès et de maîtrise des risques Sécurité des Vols, Santé Sécurité au Travail, Qualité Client, Performance Opérationnelle, Environnement et Développement Durable, Hygiène alimentaire et Sûreté. Cette démarche qualité est le vecteur de pilotage, de management des activités, visant l’amélioration continue des résultats. 

KLM déploie une approche similaire à celle d’Air France. Pour atteindre son objectif d’être une entreprise leader en matière de sécurité, KLM dispose d’un système intégré de gestion de la sécurité (SMSI) couvrant la sécurité au travail, la sûreté et la sécurité opérationnelle et la sécurité environnementale. Ce SMSI est décrit dans le manuel de gestion de la sécurité intégrée (ISMM) de KLM et a été approuvé par les autorités néerlandaises de l’aviation civile dans le cadre du certificat d’exploitation aérienne.

KLM améliore continuellement son système de gestion de la sécurité, intégré et fondé sur la performance, en évaluant les risques et les résultats, et garantissant que les décisions intègrent les risques à tous les niveaux de KLM. Son programme Culture de la sécurité, qui comprend des actions de promotion et de communication, des formations théoriques et pratiques et des présentations, est continuellement mis à jour et déployé dans toute l’entreprise pour améliorer la sensibilisation à la sécurité et l’attitude et les comportements pertinents à tous les niveaux. L’organisation des services de sécurité intégrée (ISSO) professionnalise davantage cette approche intégrée de la sécurité et de la conformité dans toute l’entreprise, et augmente le niveau d’expertise dans tous les domaines à travers tous les processus de sécurité et de conformité et fait progresser le système intégré de gestion de la sécurité.

Gouvernance

Des Comités Sécurité des Vols, présidés par les Directeurs Généraux Adjoints des métiers opérationnels, se réunissent chaque trimestre au sein d’Air France. Ils ont pour mission de valider les plans d’actions établit en déclinaison des orientations fixées par les entreprises, des résultats des enquêtes ou des résultats des actes de surveillance.

Ces comités ont également pour mission de partager l’émergence de nouvelles problématiques Sécurité des Vols issues de remontées ou d’analyses de risques en s’assurant que les moyens et actions mis en œuvre sont adaptés aux enjeux.

Des Comités Sécurité des Vols se tiennent également 4 fois par an au niveau de chaque compagnie pour évaluer l’efficacité des plans d’actions qui sont menés.

Pour KLM, le Comité Sécurité Corporate du conseil d’administration de KLM se réunit chaque trimestre pour analyser les indicateurs de sécurité. En 2019, KLM a continué de se concentrer sur les risques en matière de sécurité au travail, en renouvelant la principale politique de sécurité au travail afin de fournir une structure pour les mesures d’atténuation requises. Quatre politiques professionnelles ont été mises en œuvre en 2018, dix politiques professionnelles ont été préparées en 2019, comprenant les dispositions de mise en œuvre recommandées et les plans de mise en œuvre. En 2019, KLM a également commencé à satisfaire aux exigences de la norme commune ISO pour le système de management.

En collaboration avec les parties prenantes du secteur de l’aviation à l’aéroport de Schiphol, comme les autorités aéroportuaires et de navigation aériennes néerlandaises, KLM a effectué plusieurs évaluations conjointes des risques pour la sécurité et mis en œuvre des mesures d’atténuation pour améliorer la sécurité autour de l’aéroport. Ces activités ont été réalisées au sein du système commun de gestion intégrée de la sécurité du secteur, une collaboration unique entre les acteurs du secteur de l’aviation à l’aéroport qui a été créée en 2018.

Développer une culture de la Sécurité

Créer une conscience de la sécurité fondée sur une culture de la sécurité de toutes les opérations, est une démarche progressive pour porter toujours plus haut l’ambition des compagnies du groupe Air France – KLM. La formation métier est un fondement de cette culture, elle prend donc en compte au premier chef les compétences et expertises à acquérir en matière de sécurité : formation à la sécurité pour les pilotes, les personnels navigants commerciaux, formation relevant des métiers de la maintenance et de l’exploitation au sol.

Air France s’est fixé pour objectif de développer une culture de sécurité toujours plus forte car c’est un domaine sur lequel elle doit sans cesse progresser, en n’acceptant aucun compromis. 

Le programme Safety Attitude a donc été lancé fin 2018 avec l’ambition de renforcer encore cette culture et de porter les meilleures pratiques de l’industrie. Ce programme a débuté par une étude comparative auprès de 5 compagnies de référence, complétée d’une phase de diagnostic, menée par un organisme indépendant. 22 500 salariés de tous les métiers d’Air France ont répondu à un questionnaire et plus de 600 personnes ont été interviewées. Ce diagnostic approfondi a permis d’identifier les axes de travail qui permettront de fédérer tous les salariés autour d’une Culture Sécurité commune au plus près des opérations, fondée sur la transparence et la confiance. Un programme triennal d’actions concrètes et adaptées à chaque métier est structuré pour y parvenir : mobilisation de la ligne managériale, culture de la transparence, respect des procédures, évaluation des compétences non-techniques, échanges inter-métiers.


SÛRETÉ

Nous nous assurons de la protection des personnels, des clients, des avions et celle de notre patrimoine (installations, infrastructures et systèmes informatiques) sur l’ensemble de notre réseau. A cette fin, les Directions de la Sûreté d’Air France et de KLM mettent en œuvre les mesures requises sur le plan réglementaire. Par ailleurs, elles évaluent en permanence la menace, analysent les risques afin de mettre en place toutes les mesures de protection supplémentaires nécessaires et surveillent leur application. Chaque année, les escales du réseau sont contrôlées afin de vérifier la prise en compte du risque sûreté au sein de l’organisation de l’escale, du catering, du cargo, mais aussi chez les sous-traitants.


SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Chaque année, le groupe Air France – KLM offre près de 85 millions de repas et d’encas à ses clients et à son personnel navigant. Nous avons pour engagement de garantir des prestations sûres pour le consommateur. Les réglementations en la matière se renforcent d’année en année. C’est pourquoi la sécurité alimentaire est au cœur de nos priorités. Air France et KLM ont mis en place une démarche qualité pour répondre à ces exigences.

Le système de management repose sur quatre processus, piloté par un service centralisé chez Air France. Le premier processus est transversal et s’applique à l’ensemble du domaine de risque : veille réglementaire, analyse de risques et définition des moyens de maîtrise, formation du personnel, élaboration et mise à jour des référentiels, suivi des plans d’actions, etc. Les trois autres processus sont opérationnels et sont détaillés selon les activités : prestations à bord, eau embarquée et prestations dans les salons.

Les démarches sont déployées auprès de l’ensemble des métiers concernés avec un référent sécurité alimentaire dédié pour relayer les informations. Il est le garant de l’application des mesures au sein de son métier et rend compte du fonctionnement, ainsi que des plans d’actions associés. Un suivi régulier au travers d’indicateurs et de comités décisionnels permet d’assurer l’efficacité des dispositions relatives à la Sécurité Alimentaire.

Tous les fournisseurs de denrées alimentaires sont référencés selon un cahier des charges très strict. Ils font l’objet d’un suivi rigoureux. Sont notamment menés annuellement une centaine d’audits hygiène auprès des traiteurs basés dans le monde entier, environ 15 000 autocontrôles microbiologiques pour le suivi des denrées alimentaires et entre 400 à 500 analyses d’eau par an pour un volume total de 19 000 tonnes d’eau au départ de Paris.

Air France est devenue la première compagnie aérienne au monde certifiée ISO 22000 en 2006. Un audit annuel mené par un organisme externe permet de vérifier l’adéquation du système de management aux exigences de la norme ainsi qu’aux exigences réglementaires. Des audits internes sont également réalisés selon un plan triennal, dans tous les métiers de l’entreprise concernés.

Des indicateurs-clés, un par processus opérationnel, font partie du tableau de bord mensuel présenté au Comité Exécutif. Tous les dysfonctionnements, signalés notamment par le personnel navigant ou par les clients, sont également étudiés pour une mise en place d’actions correctives et/ou préventives. En interne et tout au long de l’année, sont tenues de nombreuses instances de pilotage, permettant un suivi des actualités du domaine, de la performance à travers des indicateurs et des plans d’action, en vue d’une amélioration continue.

Chez KLM, le contrôle des risques en matière de sécurité alimentaire est géré de différentes manières. Tout d’abord, tous les traiteurs de catering travaillant avec KLM sont audités au moins une fois par an par une société externe, spécialisée en sécurité alimentaire pour la restauration en vol. Ces audits, réalisés par des auditeurs spécifiquement formés, sont inopinés et sur site. L’audit vérifie la conformité aux normes QSAI de sécurité et de qualité de la transformation des aliments, sur la base des principes HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Point). Des audits électroniques sont effectués pour vérifier l’exhaustivité et l’efficacité de la traçabilité chez tous les traiteurs KLM.

De plus, tous les fournisseurs de produits alimentaires sont référencés sur la base d’un cahier des charges très strict et font l’objet d’un suivi microbiologique rapproché, réalisé par le laboratoire interne de KLM accrédité ISO 17025.


© AIR FRANCE KLM